Course de chiens de traîneaux

J’ai connu un ami qui, épuisé de sa vie et emplit de tristesse, voulut se ressourcer, repenser à son existence et se resituer ; il partit en Alaska et devint musher, dresseur de chiens de traîneaux. Il y mena jusqu’en 2005 une existence paisible, simple, enfin en harmonie avec lui-même. Il garda en mémoire de cette période un souvenir fabuleux et toujours il rêvait de retourner dans le paradis blanc où ses fidèles chiens l’attendaient.

Au-delà de l’épreuve physique demandée et aux chiens et au dresseur, c’est bien la relation entre l’homme et ses animaux face à l’immensité et à l’adversité de ces territoires gelés et enneigés qui fait toute la puissance magique de ce sport. Il s’y mélange alors de nombreuses émotions entre l’homme et ses fidèles compagnons que l’esprit qui ne les a jamais expérimentées peut difficilement imaginer.

Histoire

On trouve des traces de la pratique du Mushing dès 2000 avant Jésus-Christ, en Sibérie et en Amérique du Nord pour le transport de charges et les déplacements. En 1534, la découverte par Jacques Cartier de la Gaspésie amena la colonisation de cette contrée par les français. Les affrontements entre Français et natifs Iroquois entraînèrent la formation des fameux Coureurs des Bois, des français vivants parmi les indigènes pour apprendre leur langue et leurs us et ainsi mieux s’adapter dans cet environnement. Ce furent les premiers mushers.

Pierre Le Royer Coureur des bois musher mushing course de chiens de traîneaux

Un Coureur des bois en 1889

En 1759, après la défaite des français face aux anglais à la Bataille des plaines d’Abraham, Québec, l’Empire Britannique prit le contrôle du Bouclier canadien. La plupart des Coureurs des Bois restèrent sur ces terres, acceptant les lois anglaises. Au-fur-et-à-mesure, l’interjection Marche! usitée pour demander aux chiens de traîneaux de commencer leur course devint Mush! et ils furent nommés mushers.

Les différents types de courses

Il y a principalement deux types de courses de chiens de traîneaux, les sprints et les courses de moyennes ou longues distances. Un peu à part car sans championnat, on trouve la randonnée en traîneaux. En compétition de moyennes ou longues distances, les équipes de mushers (drivers de chiens de traîneaux) et leurs chiens entrent en lice pour être la première team à passer la ligne d’arrivée. En sprint, les mushers et leurs chiens réalisent plusieurs fois le même parcours, et l’équipe gagnante est celle dont le temps additionné des différentes courses est le plus faible.

Les races

Tous les chiens ne peuvent pratiquer la course de chiens de traîneaux, cela dépend des races. On trouve globalement cinq races de chiens de traîneaux :
– Le Malamute d’Alaska, peu rapide mais massif et puissant, c’est principalement ce chien qui a aidé à la découverte du Grand Nord. Chien de meute au fort caractère, il a les yeux bruns en forme d’amande, sa robe a de multiples coloris, particulièrement sur sa tête et autour de ses yeux.

Malamut Alaska Mushing

Le Malamut d’Alaska

– Le Sibérien Husky, chien très indépendant, de meute et joueur. Il peut vivre sous toutes les latitudes.

Husky de Sibérie chien de traîneau

L’Husky de Sibérie

– Le Qimmiq ou Esquimau Canadien, plus vieille pure race de chiens indigènes américaines. Il est bagarreur et il a besoin de beaucoup d’autorité.

Qimmiq Esquimau Canadien

Le Qimmiq ou Esquimau Canadien

– Le Groenlandais, il fut utilisé aussi lors des découvertes des pôles et surtout à l’Âge héroïque de l’exploration en Antarctique (les 52 chiens de l’expédition Amundsen pour la découverte du Pôle Sud étaient de cette race). Il faut aussi montrer beaucoup d’autorité et être ferme lors de son éducation. Très musclé, le Chien du Groenland diffère légèrement selon la région : à l’Ouest, il est plus massif, fort et résistant, à l’Est, il est plus petit et plus rapide.

Groenlandais Chien du Groenland

Le Groenlandais

– Enfin, le Samoyède, chien originaire de Laponie aux épais et longs poils blancs, il a les yeux en amande, a un très bon caractère, doux et social avec l’homme. Toutefois, il aboie beaucoup.

Samoyède Chien de traîneau

Le Samoyède

Composition du traîneau

Le Mushing ou la course de chiens de traîneaux fait intervenir de nombreux participants et chacun a un rôle bien à lui.

– Le driver ou musher est le seul humain, il donne les commandes à toute l’équipe, parfois il court derrière le traîneau pour l’accélérer.  Prudence et attention sont nécessaires pour bien conduire les chiens et bien les manager. Il manie le traîneau, autrefois en bois, aujourd’hui le plus souvent en Kevlar ou en titane. Les chiens sont reliés en traîneau par rangs de deux chiens.
– Juste devant le traîneau, les premiers chiens qu’on trouve sont les wheel dogs, ce sont le plus souvent les chiens les plus forts de l’équipe.
– Les rangs suivants (la plupart du temps au nombre de trois) forment le gros de l’équipe. D’ailleurs, on les nomme souvent du terme général team dogs, c’est eux qui fournissent toute la force pour faire avancer le traîneau et ils vont aussi l’aider dans les manœuvres.
– Ensuite nous trouvons les swing dogs, ils suivent le(s) chien(s) meneur(s) et aident à donner l’allure et à négocier les virages.
– Enfin et non des moindres, devant tous les autres courent les lead dogs, les chiens de tête. Parfois ils sont deux, parfois il est seul comme sur notre photo d’en-tête. Ces chiens sont dressés pour répondre  immédiatement aux ordres du musher. Ils donnent l’allure, trouvent et suivent le chemin.

Coup d’œil sur : La Course au Sérum, épisode héroïque du mushing

1925, Alaska. Des cas de diphtérie se déclarent à proximité du village de Nome, plusieurs bébés inuits en sont les premières victimes. L’épidémie se propage jusqu’à Nome et tue un enfant de trois ans, un appel de détresse est alors envoyé de Nome : il n’y a plus  aucun vaccin contre cette maladie. Anchorage répond à l’appel mais nous sommes en janvier et les conditions météorologiques sont bien trop mauvaises pour envisager un transport par avion ou par bateau.

C’est alors que s’improvise la course au sérum. Le sérum est d’abord acheminé à Nenada, mais il reste encore plus de 1000 km de distance à parcourir. Un immense relais de mushers s’organisent alors, cent cinquante chiens et une vingtaine d’hommes, natifs comme caucasiens, vont permettre de franchir cette distance, à commencer par le traîneau de William Shannon qui parcourut 84 km entre le 27 et le 28 janvier. Celui de Leohard Seppala franchit entre le 31 Janvier et le 1er Février plus de 146 km (!), mais c’est Gunnar Kaasen et son chien de tête Balto qui arrivèrent à Nome le 2 Février après une course de 85 km. Et ainsi tous les malades furent sauvés.

Balto Course au Sérum de 1925 Nome Statue Central Park New York

Statue de Balto, Central Park, New York

Chaque année en Alaska, début mars, l’Iditarod Trail Sled Dog Race rend hommage à cet exploit, c’est une course de chiens de traîneau de longue distance d’Anchorage à Nome sur 1757 km.

Célèbres mushers

– Roald Amundsen, explorateur polaire norvégien et premier homme à atteindre le pôle Sud géographique.

Musher transport chiens pôle Sud Amundsen

Un traîneau de l’expédition Amundsen (1911)

– Cecil Meares, musher et survivant de l’expédition Terra Nova pour la découverte du pôle Sud de Robert Falcon Scott.
– Paul-Emile Victor, explorateur polaire, écrivain et ethnologue français.
– Sébastien Dos Santos Borges, explorateur et reporter français.
– Norman Vaughan, explorateur américain.
– Leonhard Seppala, un musher américain qui joua un rôle primordial dans la course au sérum de 1925.
– Nicolas Vanier, écrivain et réalisateur français.
– David Snake, personnage de fiction.

Θ Maxime Dequin – mai/juin 2014

Toutes les photographies de ce site sont libres de droit, vous pouvez copier, modifier, redistribuer ces photos pour tous médias pour tous usages, même commercial.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s