Canicross et randonnée avec chien

C’est dans l’aube chère à Verlaine qu’hommes et animaux sont pris de la même envie, celle de se balader, de courir dans cet air si frais et pur. Tout cela part d’un simple loisir, d’une envie de partage, d’harmonie. Des sentiments bien humains et canins en somme.

Histoire

Si la randonnée est pratiquée très naturellement à des temps préhistoriques qu’on pourrait certainement situer à longtemps avant Jésus Christ et aux premières domestications, le canicross en tant que sport est plus moderne. On trouve ses origines dans l’entraînement des chiens de traîneaux. Il a ensuite attiré l’attention des sportifs qui y ont découvert une nouvelle méthode pour s’entraîner aux compétitions, avec un partenaire familier et fidèle. Plus qu’un loisir et qu’un entraînement, il est devenu un véritable sport avec institutions spécialisées et championnats.

Règles

Le Canicross nécessite de la coordination entre l’homme et son animal car les deux sont reliés physiquement dans leur effort par une longe assez courte. Le matériel est très important dans le cani-cross : il faut que le chien et son maître puisse se déplacer avec aisance. Elle ne doit pas dépasser les 2 mètres et doit être extensible. Le harnais doit être au mieux à la taille du chien pour lui permettre d’utiliser toute la force de son corps et de se déplacer sans gêne. De même les colliers semi-étrangleurs, à pointe, etc. sont interdits pour la santé et le bien-être de nos braves compagnons. Son maître porte un baudrier ou une ceinture, au choix.

Canicross, Cani-cross, chien

Un Canicrosser et son chien

Dans le Canicross, il est parfaitement défendu de tirer son chien, l’animal doit toujours être devant nous, la limite maximale étant dépassée quand les épaules de l’animal sont derrière l’homme. On peut toutefois remettre son chien sur la bonne route mais toute autre action sur la longe est prohibée.

Les parcours de Canicross sont de différentes tailles, de 1,5 à 9 km, selon le type de compétition et de nombreux facteurs exogènes aux compétiteurs comme la météo.

Les différents types

Le Cani-VTT ou Bike-jöring , quant à lui, est un dérivé du Canicross, la course à pieds y est remplacée par l’usage du VTT. Pour l’homme uniquement, au cas où il faudrait le préciser 😉 . Les cyclistes de compétition, jaloux des athlètes et on les comprend, cherchaient à s’entraîner en partageant leur passion avec leurs animaux de compagnie. Avec le temps cette pratique s’est métamorphosée en sport avec compétitions.

Cani-VTT Bike-jöring sport chiens

Le Cani-VTT, ici avec deux chiens

 

La longe extensible a la particularité d’être d’ici de deux mètres cinquante. Des gants et un casque sont obligatoires. Les garde-boues métalliques sont prohibés tout comme les attaches Springers.

Toutes les races de chiens peuvent pratiquer la randonnée, le canicross et le cani-VTT et intégrer des championnats. Toutefois on ne conseillera que trop peu certaines races qui ne sont pas du tout destinées à cette pratique, et en particulier au cani-VTT.

Θ Maxime Dequin – mai/juin 2014

Toutes les photographies de ce site sont libres de droit, vous pouvez copier, modifier, redistribuer ces photos pour tous médias pour tous usages, même commercial.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s